Les troubles musculo-squelettiques, c'est quoi?

tms-parties-corps-touchees.png
Les troubles musculo-squelettiques (TMS) recouvrent un large ensemble d'affections de l'appareil locomoteur, pouvant être provoquées ou aggravées par l'activité professionnelle. Ils se traduisent principalement par des douleurs et une gêne fonctionnelle plus ou moins importantes mais souvent quotidiennes.

TMS = 1ère cause de journées de travail perdues

Les TMS constituent également la première cause de journées de travail perdues du fait des arrêts de travail, avec la perte, en 2015, de plus de dix millions de journées de travail pour les seuls TMS reconnus en maladie professionnelle. Ils se situent au 2e rang des causes médicales de mise en invalidité, après les affections psychiatriques et au premier rang des causes de mise en invalidité de première catégorie (invalides "capables d'exercer une activité rémunérée").

Infog-Troubles-musculo-squelettiques.png

Des répercussions sociales et économiques

Du fait de leur fréquence et de leurs conséquences fonctionnelles en termes de qualité de vie et professionnelles (absences, réduction d'aptitude voire inaptitude au poste de travail et risque de rupture de la vie professionnelle), les TMS constituent l'une des questions les plus préoccupantes en santé au travail dans les pays industrialisés. Les TMS ont des répercussions économiques et sociales importantes du fait de l’absentéisme au travail, des coûts d’indemnisation et des coûts indirects pour les entreprises (baisse de la productivité et de la qualité, absentéisme, difficultés de recrutement, de reclassement des victimes, dégradation de l’image de l’entreprise…) Ce problème de morbidité liée au travail concerne également les pays moins industrialisés, bien que la situation y soit encore peu documentée.